Apprendre l’Arabe aux Enfants ? | 3 astuces efficaces

Apprendre l’arabe aux enfants, c’est le parcours du combattant !

Votre enfant passe des heures par semaine à étudier l’arabe mais il ne progresse pas ? Pire encore : votre petit est incapable de tenir une conversation basique en langue arabe malgré des années de cours d’arabe hebdomadaire ?

Quelle frustration !

Le constat est réel : il y a bien un dysfonctionnement dans la pédagogie pour apprendre l’arabe aux petits. Les stratégies didactiques utilisées sont bien souvent obsolètes et inefficaces.

Pourtant…

C’est le rêve de beaucoup de parents de voir leur enfant parler l’arabe littéraire, ou bien les dialectes marocains, algériens, tunisiens, égyptiens ou syro-libanais.

Et oui, imaginez…

Imaginez que votre petit garçon ou petite fille soit capable de parler, lire et écrire l’arabe ? C’est un passeport inestimable que vous lui aurez offert vers les richesses de l’Orient et de la culture arabo-musulmane. Et, croyez-moi, il vous en remerciera profusément une fois plus grand !

Mais… le problème est là.

Comment mettre toutes les chances de réussite du côté de votre enfant ? Comment l’aider au mieux à assimiler la langue du Coran, et à développer de solides compétences linguistiques en arabe ?

Dans cet article, vous allez découvrir 3 super astuces qui vont massivement aider votre enfant à améliorer son acquisition de l’arabe. Ces 3 approches pédagogiques que vous allez voir dans un instant ont été prouvés scientifiquement, et reposent sur des années de recherches linguistiques !

Allez.

C’est parti !

1- Apprendre l’arabe aux enfants grâce à l’immersion

L’immersion est une approche magique pour transmettre l’arabe à votre enfant, car cela va lui permettre d’acquérir la langue d’Ismaël sans efforts, et en prenant du plaisir !

Mais ce n’est pas tout :

Votre petit va aussi développer une maîtrise approfondie et durable de l’arabe. Et oui, l’apprentissage en immersion va pousser le cerveau de votre enfant à traiter les informations de la même façon qu’un natif le ferait.

Comment est-ce possible ?

La réponse, ce sont les bébés qui nous la donnent ! Alors, voilà : l’immersion est une approche pédagogique qui s’inspire de la façon dont un enfant apprend sa langue maternelle. Il le fait de façon naturelle et inconsciente.

Imaginez ce qu’un nouveau-né vit. Il est comme Oui-Oui qui se retrouve soudainement à Poudlard ! Tout est nouveau, déroutant, et tellement fantastique à la fois. Un enfant observe, écoute et s’émerveille. Il ne comprend pas tout, mais il utilise ses capacités innées pour déduire selon le contexte, l’intonation de la voix et le langage corporel. Il assimile les structures linguistiques et la phonétique, sans efforts conscients de sa part. Et, cerise sur le gâteau : il enrichit naturellement son vocabulaire.

En réalité :

Le processus d’acquisition de la langue maternelle débute par sa pratique spontanée, avant de se terminer par la maîtrise consciente de sa grammaire et de ses formes verbales.

Oui, mais…

Pourquoi l’approche immersive est SI importante pour apprendre l’arabe à votre petit, me diriez-vous ?

La raison est simple :

C’est parce qu’acquérir la langue arabe, ce n’est pas la connaître de façon théorique, mais c’est la vivre.

Plus votre enfant va baigner dans un environnement arabophone, plus son acquisition de la langue sera rapide et efficace. Le maître-mot ici est le temps d’exposition. Cela va permettre au cerveau de votre enfant de s’imprégner de l’arabe.

La conséquence : il va développer des compétences linguistiques de façon naturelle et fine, de la même façon qu’il l’a fait pour assimiler sa langue maternelle.

Alors, vous l’aurez compris : l’immersion, c’est la solution !

2- Apprendre l’arabe aux petits en jouant

Le jeu a une vraie valeur pédagogique pour enseigner l’arabe.

C’est une approche redoutablement efficace, et avec de multiples bénéfices cognitifs et motivationnels qui sont bien souvent sous-estimés.

Apprendre l’arabe en s’amusant va permettre à votre enfant d’associer l’enseignement de la langue à une activité positive. Vous en conviendrez que préparer son enfant pour aller à l’école d’arabe relève souvent du parcours du combattant, avec toute la panoplie de larmes, de cris et d’incessantes négociations…

Ce n’est pas étonnant. Voilà pourquoi:

Apprendre demande de l’effort et de la motivation. Or, pour un enfant de 4 à 11 ans, l’apprentissage de l’arabe en lui-même n’est pas un facteur motivationnel principal.

Mais… Il y a une solution !

Ce sont les ateliers ludiques. Ils créent cette motivation d’apprendre l’arabe chez l’enfant, et vont lui permettre de maintenir ses efforts et son intérêt sur le long terme.

Les jeux éducatifs vont aider votre enfant à mémoriser de façon rapide et efficace. Voilà pourquoi : jouer crée un contexte dans lequel le langage est utile et a du sens. Votre enfant va vivre la langue. Il va se laisser transporter par le rythme d’une comptine. Ou rire aux éclats en écoutant les aventures de Joha, ce héros mi-fou, mi-sage si célèbre en Orient.

Ce contexte et ces émotions vont permettre au cerveau de votre enfant d’ancrer des nouveaux mots de vocabulaire de façon facile et durable. Il ne s’agit plus pour votre enfant de retenir péniblement une liste de mots à rallonge qu’il oubliera aussitôt.

Et ce n’est pas tout :

L’utilisation d’activités ludiques crée une atmosphère relaxée et dépourvue d’anxiété de performance. Ce type d’environnement améliore la rétention de votre enfant. Ce n’est pas surprenant puisque le stress est bien connu pour parasiter la mémoire et entraîner des difficultés d’apprentissage.

Et encore mieux :

Jouer va permettre à votre enfant de développer une compréhension profonde et fine de l’arabe. Et oui, c’est une chose que de mémoriser du vocabulaire, mais l’enfant ne sait souvent pas comment l’utiliser de façon appropriée. Les activités ludiques vont permettre à votre enfant d’apprendre des mots dans un contexte bien précis.

La conséquence :

Votre enfant va savoir comment réutiliser ce nouveau vocabulaire, et ses capacités à communiquer en arabe vont grandement s’améliorer. Et oui, apprendre l’arabe en jouant pousse l’enfant à utiliser la langue au lieu de réfléchir à la façon de retenir la forme correcte d’une structure linguistique.

Alors, vous l’aurez compris : jouer, c’est la clé !

3- Enseigner l’arabe aux enfants de façon active

Apprendre, ce n’est pas être un spectateur passif.

Votre enfant va acquérir l’arabe de façon médiocre si son apprentissage se résume à écouter son enseignant parler pendant des heures, et à régurgiter des réponses toutes faites. Avez-vous remarqué, vous aussi, que beaucoup d’élèves sont incapables de communiquer simplement en arabe malgré des années d’études de la langue ?

C’est terrible, n’est-ce pas ?

Mais…

Aussi affligeant que ce constat puisse être, sachez qu’il y a des solutions !

La stratégie de l’apprentissage actif va encourager votre enfant à utiliser les informations qu’il reçoit pour les faire siennes. Le maître-mot ici est l’action ! Votre enfant doit produire quelque chose pour réellement assimiler les connaissances qui lui sont transmises.

Un exemple intéressant :

C’est très bien de lire une histoire d’arabe à votre enfant, mais vous pouvez encore faire mieux. Pourquoi ne pas lui poser des petites questions au fur et à mesure pour l’encourager à s’exprimer ?

  • Et oui, que pense-t-il du personnage principal ?
  • Est-ce qu’il a une idée de ce qui va se passer dans la suite de l’histoire ?
  • Pourquoi cette situation l’a tant fait rire ?
  • Etc.

Et corrigez-le s’il fait des erreurs.

Cette approche interactive va offrir un espace à votre enfant où il va pouvoir réfléchir et manipuler la langue. En somme, il va pratiquer, pratiquer et pratiquer encore ! Et, vous l’aurez deviné, le résultat sera sans appel et les progrès vertigineux.

Mais attention…

Il y a une subtilité qu’il faut garder à l’esprit.

La voici :

L’apprentissage actif, ce n’est pas forcément l’introduction d’activités physiques. C’est une méthode qui incite le cerveau à être actif, pas nécessairement la personne.

Voilà pourquoi c’est important :

Vous avez peut-être déjà vécu une situation où vous deviez vous exprimer en anglais, mais vous ne trouviez juste pas les mots ? Et, c’est d’autant plus agaçant que vous saviez très bien que vous connaissez ces mots puisque vous les comprenez très bien lorsque vous lisez un texte. Pourtant, au moment de parler, c’est le vide abyssal ! Et bien justement, l’apprentissage actif permet de pallier ce problème.

Comment est-ce possible ?

Voici le secret :

Lorsque votre enfant apprend une information, il y a de nouvelles connexions neuronales qui se forment. Ces connexions ressemblent à un schéma qui va se créer dans le cerveau de votre enfant. Et chaque schéma correspond à une information. Par exemple, un schéma spécifique va correspondre à un certain mot de vocabulaire.

Et c’est là que ça devient intéressant :

Pour être capable de réutiliser cette information apprise (par exemple, ce mot de vocabulaire), votre enfant va devoir stocker ce schéma dans les multiples tiroirs de son cerveau. Mais ce n’est pas suffisant. Votre enfant doit aussi être capable d’aller retrouver cette information dans les multiples tiroires de son cerveau au moment où il en a besoin. C’est une belle gymnastique mentale !

Cette gymnastique est importante. Sinon, votre enfant aura la désagréable impression d’avoir le mot sur le bout de la langue tout le temps. Et surtout, quel est l’intérêt de mémoriser une longue liste de vocabulaire par coeur si on est incapable de réutiliser les mots lors de conversations ?

Autrement dit :

Plus votre enfant pratique la langue arabe, plus son cerveau va s’habituer à cette gymnastique mentale. Et comme un muscle qui gagne en puissance en faisant du sport, le cerveau de votre enfant va devenir plus performant en langue arabe à travers la pratique. Génial, n’est-ce pas ?

Alors, vous l’aurez compris : l’apprentissage actif, c’est impératif !

Apprendre l’arabe aux enfants : ce qu’il faut retenir 

  • L’immersion va permettre à votre enfant d’assimiler l’arabe de façon naturelle, durable et sans efforts conscients de sa part. Cette approche s’inspire de la façon dont votre enfant a appris sa langue maternelle.
  • Le jeu a de nombreux avantages cognitifs et motivationnels pour apprendre l’arabe aux enfants.
  • L’apprentissage actif va aider votre petit à s’approprier la langue à travers une pratique abondante de l’arabe. Cette méthode va entraîner le cerveau de votre enfant à une gymnastique mentale qui est indispensable pour l’aider à développer ses compétences linguistiques.

À vous maintenant !

  • Quelle méthode vous parle le plus ?
  • Quelle approche utilisez-vous ?

Dites-le-nous en commentaire ! Votre témoignage va aider de nombreux parents qui, comme vous, sont désireux d’aider leur enfant à acquérir l’arabe.

Enfin, si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à aller découvrir notre programme d’apprentissage de la langue arabe aux enfants et celui spécifiquement dédié aux adultes.

2 commentaires sur “Apprendre l’Arabe aux Enfants ? | 3 astuces efficaces”

  1. السلام عليكم.

    Votre article est très intéressant et très riche en informations. Nous voyons déjà le fruit de ce travail sur nos enfants

    باركة لله فكم.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *